A toi, mon féminin blessé.

À toi, mon féminin blessé, brisé, maltraité, humilié, massacré, tué.

A toi qui ne veux pas être domestiqué, toi qui a besoin d’être considéré, respecté à ta juste valeur; toi qui a besoin de douceur et de calme, de confiance et de légèreté;

toi qui a besoin de retrouver ta fierté;

toi que le masculin ni aucun autre féminin n’a le droit de s’approprier, toi qui résistes à toutes les tentatives d’appropriation, malgré la pression;

toi qui es d’une puissance égale à celle du masculin; toi, mon féminin, mon souffle vital: je t’aime.

Je t’aime.

roses blanches

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s