Sur le sentiment d’étrangeté – commentaire à Christophe André

L’écrivain et psychothérapeute Christophe André publie sur sa page Facebook, les petites chroniques quotidiennes qu’il diffuse sur France Culture cet été, et qui sont toutes en lien avec le thème de la « vie intérieure ».
Elles sont fort intéressantes. J’ai réagi à l’une d’entre elles, qui avait pour sujet le sentiment d’étrangeté.
Sentiment d'étrangeté
Tout en le remerciant pour sa réponse, je ne peux m’empêcher encore et toujours d’être estomaquée de constater à quel point le tabou reste vivace, et suis lasse qu’il soit encore nécessaire d’informer sur les séquelles des violences subies dans l’enfance. Je ne trouve pas normal qu’un professionnel de la santé médiatisé comme lui, ne semble pas au courant ou fasse l’impasse sur celles-ci…
Donc je reste en colère.
Quand les victimes auront-elles la reconnaissance qu’elles méritent ? Accès à des professionnels qualifiés, adéquatement formés et disponibles un peu partout ?

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s