A propos de partage

Lundi 28 mai 2018, 17h. Je m’apprête à partir comme prévu pour mon rendez-vous d’1h30 avec une classe d’étudiant.e.s: échange et partage autour des violences sexuelles intrafamiliales en partant de mon vécu et lecture d’un extrait de mon livre. A vrai dire, je n’avais plus envie d’y aller, je ressentais de la lourdeur, comme ça m’est arrivé d’autres fois également. Un peu d’appréhension aussi. Même si j’ai l’habitude, c’est toujours un effort. Souvent, je me dis que je n’ai plus envie d’en parler, que je ne vais plus m’exposer comme ça. Et puis…là, au moment de choisir l’extrait de mon livre, l’envie de partage revient, la fierté prend le pas sur la honte ou la peur du regard des autres. J’ai beau finir par être rôdée à l’exercice, je ne m’y habitue pas, parce que c’est reparler d’une douleur. Pour la purger et s’en libérer. Normalement ça aide à désenkyster. C’est comme aller arracher le mal à la racine, il faut creuser loin, loin, loin. Donc ça fait mal et puis ça soulage. Ici, je vais là où j’ai étudié, mais pas comme étudiante, cette fois-ci. La boucle est bouclée. On verra comment ça se passe…

compte rendu express en vidéo

Eh bien hier, durant ma rencontre avec des étudiant.e.s en médiation et futur.e.s enseignant.e.s, personne ne m’a dit que j’avais du courage, et ça m’a fait un bien fou. Juste eu l’impression d’être quelqu’un d’absolument normal malgré le sujet dont je parlais…Qui en fait est tellement banal et c’est sur cela que j’ai insisté entre autres et cela qui est ressorti des échanges, entre autres. Paradoxe qui s’explique assez bien: l’inceste est tellement banal que la société n’est pas prête à l’inscrire noir sur blanc dans le code pénal, à en reconnaître l’ampleur et la gravité. Tellement banal que tabou. Ben oui. CQFD.

piscine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s